Les Cheveux d’une Femme, disciple de Yeshua !

Les cheveux dans la société antique et moderne

Définition d’un cheveu : Chacun des poils qui poussent sur la tête, chez les humains ; ensemble de ces poils (au pluriel). Le cheveu est un élément de la pilosité humaine, plus ou moins étendue sur le sommet, les côtés et l’arrière de la tête. Comme les autres phanères, il est composé de kératine.

*Retenez bien qu’un cheveu est un poil de grande longueur.

Nous constatons qu’à travers les cultures, les sociétés antiques comme modernes, les cheveux apportent des indications sures :

  1. L’Etat de quelqu’un (gaieté, deuil, festivités)
  2. La situation maritale (célibataire, veuve, mariée)
  3. L’âge
  4. Le statut social (diverses tribus africaines, divers castes indiennes ont des coiffures bien spécifiques pour définir leur rang social)

D’autre part, les cheveux sont synonymes de beauté depuis la nuit des temps et ce dans toutes cultures confondues.

Dans la culture indienne, il est préférable qu’une femme attache ses cheveux, car détachés ils sont le symbole ultime de la sensualité qui n’est destiné qu’au mari.

Dans les cultures païennes, les cheveux étaient décrits comme une arme magique de séduction. Le fait qu’ils soient noués ou détachés étaient un signe distinctif pour exprimer la situation conjugale de la femme.

Le cheveu a toujours été symbole de beauté dans toutes les cultures et ce on le perçoit au travers des arts et musiques qui mettent toujours en valeur l’aspect sensuel du cheveux et l’effet qu’il a sur l’homme.

                                                                                                                                                                     Dans ce tableau ci-dessus de Titien « La femme au miroir » la beauté de la femme est exprimée par sa chevelure dénouée qui révèle la nudité de son corps sans qu’elle ne soit nue.

Cette coiffure africaine symbolisait le statut social de cette femme dans sa tribu selon les différents pompons.

La femme amérindienne exprimait sa beauté par le biais de sa chevelure.

La femme asiatique se définissait belle par l’étoffe de ses coiffures.

Si l’aspect esthétique du cheveu féminin est identifié comme étant le symbole de beauté et de séduction dans toutes les cultures confondues, il en va de même que dans la Parole de notre Seigneur Elohim dans laquelle la chevelure de la femme est symbole de beauté aussi.

1 Corinthiens 11:15

« Mais que si la femme porte de longs cheveux, c’est un honneur pour elle »

Nous devons arriver à comprendre le fait qu’être disciple de Yeshua nous engage à prendre soin de cette chevelure qui est notre parure naturelle.

  • Nous ne devons pas « orner » nos cheveux comme les cultures païennes l’ont fait jadis et encore aujourd’hui avec le style punk, gothique ou rock etc.

1 Pierre 3:3 « Que votre parure ne soit point celle du dehors, l’entrelacement des cheveux, les ornements d’or »

Ce verset met en évidence que nous ne devons en aucun cas idolâtrer nos cheveux ou encore les orner de bijoux, ou faire des coiffures extravagantes. Bien évidemment cela ne veut pas dire de na pas tresser nos cheveux mais bien de ne pas faire des coiffures TAPE A L’ŒIL.  

  • Nous ne devons pas couper nos cheveux (contrairement aux femmes païennes qui donne leurs cheveux en sacrifices, Sauf que donner son cheveux en sacrifice, c’est comme donner en sacrifice son corps donc une abomination).

1 Corinthiens 11:6 « Que si la femme n’est point couverte, qu’elle se coupe aussi les cheveux. Mais s’il est honteux pour une femme d’avoir les cheveux coupés, ou d’être rasée, qu’elle soit couverte. »

La femme avec les cheveux coupés se déshonorent devant la face de Dieu, c’est pour cela que nous ne devons pas suivre cette mode du monde de couper nos cheveux tels des hommes car nous ne sommes pas des hommes.

Cependant ce n’est pas parce que nos cheveux sont symbole de beauté que nous devons les exposer comme des trophées pour atirer le regard des hommes. **Attention donc à notre gestuelle capillaire 🙂

Néanmoins l’humilité ce n’est pas de la négligence, ce qui nous conduit en tant que femme de maintenir une routine capillaire avec des produits naturels afin de prendre soin de la pousse de nos cheveux. Tout comme l’ensemble de nos membres, nos cheveux font parti de nous, donc du temple de Dieu.

**Pourquoi je précise l’usage de produits naturels ? Tout simplement car nos cheveux absorbent des substances qui peuvent dérégler un tas de choses dans notre corps (hormones, circulation sanguine, réception synaptique). Favoriser l’utilisation quotidienne de produits naturels telle que l’huile de coco, de karité, d’avocat etc.. c’est être en accord avec la Parole de notre Elohim qui nous demande de prendre soin du temple de Dieu.

Sans oubliez le fait que chaque action terrestre a un impact dans l’invisible ce qui nous conduit d’ailleurs à notre seconde partie dans laquelle je vais vous expliquer l’aspect spirituel de nos cheveux.  

La spiritualité dans les cheveux de la Femme en Christ

Cheveux = l’alignement de la pensée

Attachés = sureté de la pensée

L’aspect des cheveux symbolisent l’état d’esprit de la personne car ses cheveux sont ‘extension de la spiritualité.

Les cheveux sont situés au niveau du cerveau, ce qui expliquent la longueur de ces poils beaucoup plus long, car il préserve, protège un organisme spirituel important = notre tête notre cerveau

Les cheveux sont ses conducteurs d’énergies électromagnétiques corporelles, c’est-à-dire des antennes radios qui conduisent l’énergie spirituelle. Ils émettent des courants énergétiques et fréquences dans l’environnement

Les cheveux sont une extension du système nerveux, et canalisent l’énergie solaire et lunaire.

La culture de Babylone veut rabaisser le cheveu de la femme a un simple aspect esthétique (préférence personnelle, affaire de mode), cependant nous ne pouvons pas refuser d’admettre l’aspect spirituel qui se dégage de la chevelure.

Les cheveux longs de la femme en Christ, sont la croissance de son esprit et source de vitalité ainsi que de force spirituelle.

Sans omettre le fait que nombreuses études ont été menées par des scientifiques américains et ont prouvés que les cheveux longs étaient des récepteurs et renforçait l’intuition des patients.

Spirituellement la femme est prédominante et l’une des manifestations de cela, c’est qu’elle est plus émotionnelle par nature. Le cheveux découvert ou/et dénoués est un véritable récepteur des énergies environnantes, négatives comme positives ! Cela donc augmente la sensibilité et peut détourner son esprit à cause de la négativité (dépression, angoisse, inquiétudes, augmentation des pensées sexuelles). Les hommes ont une plus grande capacité à se battre contre la négativité car ils sont moins enclin à l’émotions étant terre à terre.

** Comprenez, je ne dis pas qu’une femme en Christ qui couvre ses cheveux n’aura pas de problèmes dans sa vie, mais je vous explique la portée invisible de vos cheveux et pourquoi les cheveux de la femme sont précieux.

Pourquoi pensez-vous que les pointes de cheveux sont souvent avec une mauvaise mine ? Tout simplement car tout ce qui est négatif,c’est-à-dire les diverses attaques spirituelles se hissent dans les pointes. Pourtant je vous le dis, ne coupez point vos cheveux, si vos pointes doivent tomber seules, elles le feront.

Toutes les extrémités de nos corps sont des potentielles entrées pour la Mal, le Toxique. De ce fait, nous devons faire attention à ce que nous ingérons, respirons, mettons en contact avec notre peau, marchons, prenons avec nos mains et nos cheveux !

Cheveux = Force spirituelle

= Force vitale

= Intuition

= Parure Naturelle

Que dois faire une femme en Christ par rapport à ses cheveux ?

Une femme en prière est une femme qui rentre en connexion avec Dieu. Ce qui signifie que nous allons parler à Dieu. Les messagers sont les anges et nous savons que les anges trouvent les femmes belles. Sauf que quand nous sommes en prière nous ne devons vouloir séduire ou plaire à personne, excepté à notre Seigneur Yeshua car il est notre époux. Donc afin de ne pas déshonorer notre époux, nous couvrons notre tête lorsque nous prions, prophétisons.

1 Corinthiens 11 : « Mais je veux que vous sachiez que Machia’h est la Tête de tout homme, et que l’homme est la tête de la femme, et qu’Elohim est la Tête de Machia’h. »

« Et toute femme qui offre des prières ou prophétise qui n’amène pas en bas la tête couverte, amène en bas avec la honte » sa Tête car c’est une et de même (que si elle) s’est rasée ». »

Donc logiquement, si vous êtes dans la journée en train de prier même silencieusement, vous devriez apprendre au fur et à mesure à garder vos cheveux couverts le plus possible si vous êtes célibataires et quant aux femmes mariées, ils seraient bon comme signe distinctif de garder votre tête toujours couverte en rappel de votre soumission à Dieu et votre époux.

*Le port du foulard, du voile, du châle est véritablement un processus de pudeur qui se travaille de l’intérieur par le Saint Esprit. Ne soyez pas dans l’empressement !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :