Yeshua, le Chemin, notre Pont !

Yeshua est celui qui nous permet de parler à Dieu car il nous a réconcilié. Pourquoi ?

1 / Qu’est-ce qu’un chemin ?

  • Du latin populaire, « chemin, sentier » provient de camminus.
  • Du grec, le mot translittéré est hodos qui signifie au sens propre : une voie, une route, un chemin, un sentier, un voyage. Métaphoriquement : une manière de se conduire de penser, de décider, une doctrine.

Dans notre société française actuelle païenne, il est souvent utilisé des expressions qui s’appuient sur le mot « Chemin » telle que ‘’Tous les chemins mènent à Rome’’ ou encore ‘’Prendre le droit chemin’’

En tant que disciple de Yeshua, nous devrions comprendre qu’au-delà d’un aspect physique que représente un « chemin, un sentier ou une voie », cela se dessine dans le monde invisible spirituel pour notre âme et notre relation avec l’Eternel.

Par définition, un chemin au sens propre se définit comme étant toute voie que l’on peut parcourir pour aller d’un lieu à un autre. C’est à dire une voie reliant un point à un autre.

Une expression assez réaliste dit « Le chemin du paradis, est un chemin étroit, un défilé dans lequel on ne va qu’un à un » similairement à l’expression « Le Salut est personnel »

Un chemin est donc une progression ou une régression qui nous permet d’affermir nos valeurs dans ce monde visible tout comme invisible.

2 / Yeshua est notre Progression

Constamment dans La Parole, le mot chemin est inscrit autour des voyages et des actions de notre Sauveur Yeshua.

Luc 18 : 35 « Comme Jésus approchait de Jéricho, un aveugle était assis au bord du chemin, et mendiait »

Ce verset peint la vérité suivante : le chemin est Yeshua dans son entièreté car le fait de ne pas connaitre ni suivre Yeshua impose à notre vie une STAGNATION. Cette stagnation engendre une régression si nous refuser de nous lever et suivre Yeshua.

Marc 9 : 33 « Ils arrivèrent à Capernaüm, Lorsqu’il fut dans la maison, Jésus leur demande : De quoi discutiez-vous en chemin ? »

Le fait de suivre Yeshua, n’enlève en rien les questions que nous serons amenés à nous poser au cours de notre cheminement. Toutefois Yeshua montre qu’étant le Chemin, il dispose de toutes les réponses, et qu’il nous suffit de cesser de murmurer mais de lui demander clairement en esprit de vérité.

Marc 10 :32 « Ils étaient en chemin pour monter à Jérusalem, et Jésus allait devant eux. Les disciples étaient troublés et le suivaient avec crainte. »

La progression spirituelle amène des inquiétudes, des angoisses, des combats plus ou moins difficiles, que Yeshua a déjà traversé pour nous, ayant lui-même marcher sur ce chemin avant nous. Car en plus d’être le chemin, il a marché sur ce chemin en chair, en os et en sang pour tel un éclaireur pour nous permettre de ne point « heurter de pierres ».

Matthieu 20 : 17 « Pendant que Jésus montait à Jérusalem, il prit à part les 12 disciples, et il leur dit en chemin »

Lorsque nous marchons avec Yeshua, notre cœur doit lui aussi marcher avec Yeshua. Si notre cœur reste dans le monde, nous serons incapables d’entendre la voix de Yeshua. Car nous savons que Yeshua ne parle pas à notre chair mais véritablement à notre Cœur, à notre âme. C’est à cette instant que nous comprenons que Yeshua est le chemin qui relie notre cœur au cœur d’Elohim.

Jean 14 : 6 « Jésus lui dit : Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie. Nul ne vient au Père que par moi.

L’un des versets que notre cerveau a sans doute le mieux retenu mais est ce que néanmoins nous prenons conscience de la Réponse qui se trouve en cette équation de moi pour le Salut de notre âme ?

Le verbe Venir signifie davantage que se rendre quelque part dans ce verset. Le chemin qu’est Yeshua, nous permet :

  • Vient = Entrer dans le peuple de Dieu, le peuple d’Israël, d’en devenir membre, faire partie du corps de Christ.
  • Vient= S’élever jusqu’au Père, être réconcilier au Père et pouvoir avoir accès à lui
  • Vient= présenter sa conscience à la conscience de Dieu, c’est-à-dire ne plus se cacher à cause de nos péchés mais prendre place devant l’Eternel grâce au sang et au nom de glorieux de Yeshua dont nous sommes recouverts. Car oui en marchant sur le Chemin de Christ, nous nous recouvrons de son sang à chaque instant. !
  • Que par moi= nous sommes tirés de Christ.

Tout comme un matériau qui vient du pétrole, nous sommes des poteries qui sommes tirés du sang de Yeshua. Sans le sang de Yeshua, nous serions incapables de nous agenouiller devant Dieu car sa lumière, sa sainteté, nous CONSUMMERAIT.

Luc 10 :38 « Comme Jésus était en chemin avec ses disciples, il entra dans un village, et une femme, nommée Marthe, le reçut dans sa maison »

Jésus nous accompagne partout, à chaque seconde, quand nous avons choisi de vivre pour lui et le servir. Et Parce que Yeshua est le chemin de la Foi, nous pouvons dessiner ce chemin sur la terre, dans toutes les maisons, ou les lieux dans lesquelles nous nous rendons, dès lors que nous partageons la Bonne nouvelle qui se trouve en son NOM Glorieux.  Quand nous parlons de Christ à quelqu’un nous mettons devant cette personne le chemin qui lui était invisible jusqu’à lors. Yeshua est le chemin qui se dessine dans les cœurs et qui ramène l’âme auprès du Père.

Actes 9 : 27 « Alors Barnabas, l’ayant pris avec lui, le conduisit vers les apôtres, et leur raconta comment sur le chemin Saul avait vu le Seigneur, qui lui avait parlé, et comment à Damas il avait prêché franchement au nom de Yeshua »

Quand Saul a vu le Seigneur, il se trouvait spirituellement sur « le chemin de la Mort » car il ne connaissait pas Christ et le rejetait. Néanmoins, Yeshua qui connait chacune de ses brebis égarées est venu se présenter devant lui comme étant LE chemin à suivre. On constate alors que le cœur de Saul a choisi de marcher avec Christ et que de cela il a commencé à mettre devant le cœur des uns et des autres le nom de Yeshua qui a lui seul est l’identité du Salut.

Matthieu 15 : 32 « Jésus, ayant appelé ses disciples, dit : Je suis ému de compassion pour cette foule : car voilà trois jours qu’ils sont près de moi, et ils n’ont rien à manger. Je ne veux pas les renvoyer à jeun, de peur que les forces ne leur manquent en chemin. »

Parce que nous sommes sur le chemin de Christ, nous devons suivre, étudier ses enseignements, lui poser les questions, nous nourrir de sa Parole, sa Vérité afin que nous puissions demeurer ferme dans la foi, et surtout accomplir la Volonté de Christ. Car malheureusement si notre foi n’est pas nourrie, notre chair se détournera au premier coin de rue et nous écartera de Yeshua. Marcher sur le chemin de Christ ne signifie pas que nous devons être passif, bien au contraire, nous devons être actif dans la foi. La passivité est un attribut du peuple païen et non du peuple de Dieu. Nous sommes serviteurs de la Foi, il n’y a pas de congés certes mais il y aura toujours du « Repos » en notre Sauveur.

3 / Comment marcher quotidiennement sur le Chemin de Christ ?

Ephésiens 4 : 21-24 « 21 si du moins c’est lui que vous avez écouté et si c’est en lui que vous avez été enseignés conformément à la vérité qui est en Jésus. 22 On vous a enseigné à vous débarrasser du vieil homme qui correspond à votre ancienne manière de vivre et se détruit sous l’effet de ses désirs trompeurs, 23 à vous laisser renouveler par l’Esprit dans votre intelligence 24 et à vous revêtir de l’homme nouveau, créé selon Dieu dans la justice et la sainteté que produit la vérité.

Comme je l’ai expliqué au début, le chemin symbolise la conduite que nous devons avoir quand nous devenons disciples de Yeshua. Il doit y avoir un changement, une transformation (par l’esprit saint) car il n’y a aucune similitude entre le bien et le mal. Suivre Yeshua, c’est renoncer à suivre toutes autres chemins, qui nous savons mènent sans discussion à pire que la Mort, soit une séparation éternelle avec Dieu.

  • Renoncer aux chemins du Monde = Renoncer au Mal
  • Rejeter les désirs trompeurs (fornication, soirées nocturnes dans des lieux impudiques ou de débauche, excès de table)
  • Changer d’habitudes et d’attitudes (en tant que disciple de Yeshua, nous n’avons plus le reflet de notre passé mais bel et bien le reflet de notre alliance avec Christ pour l’éternité).
  • Devenir serviteur de Dieu = Mettre Dieu au centre de nos relations, de nos projets, de nos entreprises, de notre travail, de l’éducation, de l’alimentation, du vestimentaire CAR NOUS SOMMES CREES SELON DIEU.

Philippiens 2 :3-8 « Ne faites rien par esprit de rivalité ou par désir d’une gloire sans valeur, mais avec humilité considérez les autres comme supérieurs à vous-mêmes. 4 Que chacun de vous, au lieu de regarder à ses propres intérêts, regarde aussi à ceux des autres. Que votre attitude soit identique à celle de Jésus-Christ : lui qui est de condition divine, il n’a pas regardé son égalité avec Dieu comme un butin à préserver,

Mais il s’est dépouillé lui-même en prenant une condition de serviteur, en devenant semblable aux êtres humains. Reconnu comme un simple homme, il s’est humilié lui-même en faisant preuve d’obéissance jusqu’à la mort, même la mort sur la croix.

Yeshua n’est pas un chemin de terre et d’eau, mais un chemin de sang. Son sang, qui a coulé pour nous purifier et nous recouvrir afin de nous guérir du Mal qui nous rongeait. Ce sang tapisse le chemin qui nous lie entre frères et sœurs, et qui fait de chacun de nous, un membre du corps de Christ. Le sang de Christ fait battre notre cœur à l’unissons avec celui de nos frères et sœurs en symbiose avec le cœur d’Elohim. Nous sommes dépendants des uns et des autres, c’est pour cela que sans Amour, le corps se retrouve malade et l’âme agonise. Un corps charnel a besoin d’oxygène pour vivre, tout comme notre corps spirituel a besoin de l’amour de Christ qui se trouve dans son sang (Sacrifice parfait). De ce fait, nous ne pouvons pas marcher sans regarder nos frères et sœurs et surtout sans les aimer. Yeshua nous a rappeler de nous aimer les uns les autres car nous avons oublier ce que cela est, d’aimer notre prochain quand les circonstances ne portent pas à ce que nous le fassions. Mais rappelons-nous, nous ne sommes pas dignes d’être aimé par le Roi des rois, chaque jour, nous fautons et pourtant son amour ne tarit pas. Que Yeshua soit notre modèle jusqu’à Notre mort.

Marcher avec Christ, c’est regarder notre prochain avec le regard de Christ et agir avec amour à l’égard de tous comme Christ l’aurait fait.

  • Lors de Conflits, de querelles, remets-toi en question même si tout porte à croire que tu es dans le vrai.
  • Pardonne à ceux qui te blessent.
  • Partage la Parole avec tous ceux que Dieu met sur ton chemin, car ton chemin c’est Christ.
  • N’attend rien en retour des autres, Que tes actes soient désintéressés
  • Cesse de murmurer contre ton prochain. Car tu n’es jamais seul sur le chemin. Dieu t’entend.
  • Recherche la sagesse, Déguste l’enseignement de l’Eternel
  • Impose toi une disciple de vie car tu ne vis plus pour toi mais pour Dieu

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :