Ne pas Consommer de Sang Ni de Viandes Impures Commandement de Dieu Partie III

Bienvenue dans cette nouvelle étude concernant l’interdiction de consommer du sang Partie 3.  Dans cette partie nous allons aborder les versets jusqu’à Apocalypse, ceux qui traitent de l’alimentation. Et ensuite les partie 4 et 5 traiteront du sang dans le domaine médical ainsi que dans les cultures païennes afin d’appuyer la parole d’Elohim par des réalités visibles pour les plus sceptiques.

Ézéchiel 22 Verset 26

« Ses prêtres font violence à ma loi, profanent mes choses saintes; ils ne font pas de différence entre le sacré et le profane et n’enseignent pas à discerner ce qui est impur de ce qui est pur. »

Le terme souillure est beaucoup utilisé car son importance est grande dans notre marche vers la sanctification. Nous devons en tant que disciples de Yeshua nous éloigner des souillures du monde, c’est-à-dire différencier le bon du mauvais, le pur de l’impur, afin de nous renforcer dans la foi. Cette distinction doit se faire dans tous les domaines de notre vie.

Ézéchiel 35 Verset 6

« c’est pourquoi, par ma vie, dit le Seigneur Dieu, je te mettrai à sang et le sang te poursuivra! Puisque tu n’as pas eu horreur du sang, le sang te poursuivra! »

Le sang détient la vie de tout Homme ou de toute créatures. Ce sang est composé de toutes notre empreinte physique et spirituelle. Tout comme les créatures ont dans leur sang l’empreinte physique et spirituelle. Voyez comme un lieu qui sera imbibé du sang à cause de la mort ou de la violence qui s’y est déroulé, deviendra un endroit imprégné de mauvais esprits, de mauvais désirs. Donc lorsque nous consommons du sang ou des animaux impurs, nous sommes imbibés d’eux, or comment pouvons-nous laisser notre corps s’imprégner de la vie animal alors que nous sommes fils et fille d’Adam.

Ézéchiel 36 Verset 24-26

« Et je vous retirerai d’entre les nations, je vous rassemblerai de tous les pays et vous ramènerai sur votre sol. Et j’épancherai sur vous des eaux pures afin que vous deveniez purs; de toutes vos souillures et de toutes vos abominations, je vous purifierai. Je vous donnerai un cœur nouveau et je vous inspirerai un esprit nouveau; j’enlèverai le cœur de pierre de votre sein et je vous donnerai un cœur de chair. Je mettrai en vous mon esprit et je ferai en sorte que vous suiviez mes statuts et que vous observiez et pratiquiez mes lois.

Il s’agit bien là du baptême par lequel nous avons été purifié. Nous avons lors de notre conversion été purifier de toutes les choses impures que nous faisions auparavant, dont l’alimentation. En tant que servante de l’Eternel, l’esprit de Dieu, son esprit Saint demeure en nous, donc il ne peut pas être concevable pour Dieu d’aller à l’encontre de sa Loi.

Matthieu 5 Verset 17

« Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes ; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. » Yeshua a accomplit parfaitement la loi du Père, en pratiquant à la perfection ses commandements contrairement au Pharisien qui prêchait la Parole mais la mettait pas en pratique. Ce verset est toujours utilisé à double tranchant alors que pourtant ce verset exprime tout simplement que notre maitre a suivis la loi du Père et que nous devons la suivre comme lui et non suivre les lois des hommes.

Matthieu Chapitre 15 Verset 15-20

«   Petros répond et lui dit: « Explique-nous l’exemple. » Il dit : « Êtes-vous aussi à ce point sans discernement ? Ne réalisez-vous pas que tout ce qui entre dans la bouche descend dans le ventre et de là est chassé dehors ? Mais ce qui sort de la bouche provient du cœur et cela contamine l’homme. Oui, du cœur sortent ruminations criminelles, meurtres, adultères, puteries, vols, faux témoignages, blasphèmes. C’est cela qui contamine l’homme. Mais manger sans se laver les mains, cela ne contamine pas l’homme. » J’ai surligné le dernier verset, Car nombreux sont ceux qui utilisent ce passage pour appuyer le fait que nous pouvons consommer ce que nous voulons de la manière que nous le voulons. Or dans ce passage, Yeshua parle des traditions d’homme qui ont été ajouté au-dessus de la Parole de Dieu, soit les lavements de mains. Comme vous devez le savoir, les pharisiens, ainsi que sadducéens ont ajouter des « gestes » obligatoires tel que les lavements des mains plusieurs fois, les lavements des aliments selon un ordre qui leur est propre, etc.. Mais là Yeshua explique bien que le fait de ne pas se laver les mains n’est pas ce qui va les contaminer, il ne parle en aucun cas de la libre consommation de sang ou d’animaux impurs. Il remet en question leur rituel d’homme autour de la prise d’un repas. De plus il met en évidence la valeur plus grande de ce qui se trouve dans notre cœur que dans notre bouche, c’est une hiérarchisation : l’intérieur doit précéder toujours l’extérieur car il a plus de valeur, mais cela n’enlève pas la valeur de l’extérieur lorsque l’intérieur s’accomplit. C’est comme ressentir de l’amour pour Dieu à l’intérieur puis le comportement doit démontrer cette amour à l’extérieur.

Acte des Apôtres Chapitre 10 Verset 10-16

« Et c’est, il a faim et désire manger. Tandis qu’ils préparent, c’est une extase sur lui. Il contemple le ciel ouvert. Un objet descend vers la terre, comme une grande nappe liée aux quatre coins. Dedans, il y a tous les quadrupèdes, les reptiles de la terre et les oiseaux du ciel. Et c’est une voix vers lui: « Lève-toi, Petros, immole et mange. » Petros dit: « Pas du tout, Adôn, parce que je n’ai jamais rien mangé de contaminé et d’immonde. »  Une voix lui dit une deuxième fois: « Ce qu’Elohîms purifie, ne le traite pas de contaminé. » Et c’est ainsi trois fois; puis, vite, l’objet est enlevé au ciel.

Ce passage est clé dans cette étude car beaucoup utilisé pour justifier le fait de manger des viandes impures ainsi que le sang dans l’animal.

Ce passage pourtant ne dit en aucun cas cela. Dieu montre à Paul une table avec des mets impurs et purs symboles de l’homme de la tribu de Judah et du païen. Dieu ordonne à Pierre de manger ce qui est pur et impurs sans faire distinction, ce à quoi se refuse Pierre car cela revient à enfreindre la loi de Dieu. Cependant Dieu répond que ce que sa sainteté purifie, nous ne devons pas oser le traiter d’impur. Là c’est une manière de dire à Pierre qu’il n’y a plus de distinction à faire avec le païen et le juif dès lors que ce païen est purifié par sa foi en Yeshua. Nous constatons qu’il est écrit ensuite « vite l’objet est enlevé au ciel ». Pierre n’a pas diner ni consommer cela. En revanche cela est veut clairement dire « Si je te disais que le porc devenait pur aujourd’hui il le serait, donc tu ne serais personne pour dire qu’il est impur à la consommation. Car c’est moi qui décide » Ce passage montre l’unicité qui est revenu entre le juif et l’homme des nations lorsque ces deux personnes sont remplies d’amour pour Yeshua. Cependant nous savons que les distinctions entre les animaux purs impurs demeurent, que les distinctions entre les végétaux toxiques et non toxiques demeurent, que les aliments toxiques et non toxiques demeurent. Le feu brule et l’eau mouille cela est une réalité que nous ne devons pas omettre.

Acte des Apôtres Chapitre 11 Verset 2-3

« Quand Petros monte à Ieroushalaîm, ceux de la circoncision discutent avec lui et disent: « Tu es entré chez des hommes qui ont un prépuce et tu as mangé avec eux ! »

Acte des Apôtres Chapitre 21 Verset 17-25

«   Quand nous arrivons à Ieroushalaîm, les frères nous accueillent avec allégresse. Le lendemain, Paulos entre avec nous chez Ia‘acob. Arrivent tous les anciens. Il les salue et leur raconte en détail tout ce qu’Elohîms a fait aux goîm par son service. Ils l’entendent, glorifient Elohîms et lui disent: « Tu vois, frère, combien de myriades sont, parmi les Iehoudîm, ceux qui adhèrent. Tous sont pleins de zèle pour la tora. Or, ils ont entendu dire de toi que tu enseignes à tous les Iehoudîm dispersés parmi les goîm à apostasier Moshè, en leur disant de ne pas circoncire leurs enfants et de ne pas marcher selon les coutumes.  Qu’en est-il donc ? Ils vont sûrement entendre que tu es arrivé. Fais donc ce que nous te disons. Voici, quatre hommes avec nous, liés par des vœux de nazirs. Prends-les, purifie-toi avec eux et paie pour qu’ils se fassent tondre la tête. Tous reconnaîtront que ce qu’ils ont entendu dire de toi n’est rien, mais que tu marches en gardant, toi aussi, la tora. À propos des goîm qui adhèrent, nous avons écrit ce dont nous avions jugé bon qu’ils se gardent : des viandes sacrifiées aux idoles, du sang, de la viande étouffée et de la puterie. »

Plusieurs points dans ce passage sont intéressants. Premièrement nous constatons qu’à cette époque déjà il y avait ce conflit de mots qui divisaient les cœurs, c’est-à-dire le questionnement vis-à-vis des commandements à faire. C’est d’ailleurs pour cela que Paul montre aux juifs en Yeshua qu’il ne transgresse pas la Parole d’Elohim. Cependant il est évident que lorsque Paul allait prêcher aux étrangers, il n’allait pas leur parler des ordonnances à mettre en pratique au quotidien tout de suite car la première chose à faire était de prêcher la foi en Yeshua qui accorde le salut pour qu’ensuite le désir d’obéissance soit grandissant et volontaire et non par mimétisme communautaire.

Puis il nous est dit qu’ils ont donné aux nouveaux israélites greffés les enseignements qu’ils doivent suivre pour commencer, c’est-à-dire la non-consommation de sang, ainsi que la non-consommation de viandes sacrifiés aux idoles. Une viande sacrifiée aux idoles n’est pas juste une viande qui est sur un autel de pierre pour une statue géante d’un démon. Une viande sacrifiée aux idoles est aussi la viande que nous allons consommer dans un restaurant hindouiste qui voue un culte à leurs faux dieux, ou dans un restaurant viking, ou africain ou chinois qui aussi voue un culte à des divinités. Car si les patrons de ces restaurants effectuent sur leurs restaurant des rituels païens pour acquérir plus de clients, ou davantage de prospérité, leur viande est sacrifiée à leurs idoles ainsi que tout ce qu’ils proposent.

Romains 2 Versets 25-29

« Certes, la circoncision est utile, si tu pratiques la tora. Ta circoncision devient prépuce, si tu transgresses la tora. Si donc le prépuce garde les prescriptions de la tora, son prépuce ne lui sera-t-il pas compté pour circoncision ? Mais le prépuce de qui accomplit la tora te juge toi qui as la lettre et la circoncision, mais qui es transgresseur de la tora. Le Iehoudi n’est pas celui qui le manifeste au-dehors, ni la circoncision, ce qui est manifesté au-dehors, sur la chair. Est Iehoudi, qui l’est au-dedans, la circoncision, c’est celle du cœur, selon le souffle, et non selon la lettre. Sa louange ne vient pas des hommes, mais d’Elohîms. »

Ce passage explique clairement que le juif qui est circoncit physiquement et qui pratique la torah dans le nom glorieux de Yeshua, sa circoncision est un signe visible autorisé par Dieu. En revanche le juif qui est circoncit mais qui n’accepte pas Yeshua ne pratique donc pas la Parole d’Elohim et devient malgré la circoncision visible un incirconcis du cœur soit un étranger au peuple de Dieu. Sa circoncision devient inutile et vaine. Cependant le païen qui devient israélite par sa foi en Yeshua en pratiquant la Parole jour et nuit, le fait qu’il ne soit pas circoncit de manière visible ne l’empêche pas d’être circoncit du cœur et cette circoncision l’emporte sur celle du visible. De ce fait, le vrai circoncit est celui qui est circoncit du cœur pour Yeshua et la circoncision physique est un signe extérieur qui est composé de toute sa beauté lorsqu’il est fait après une circoncision du cœur.

Romains Chapitre 14 Verset 1-3

« Accueillez qui faiblit dans l’adhérence, sans juger ses pensées. Tel adhère à tout manger, tandis que le faible ne mange que des légumes. Qui mange ne méprisera pas qui ne mange pas. Et qui ne mange pas ne jugera pas qui mange : »

Là nous voyons comment l’alimentation conduisait déjà des conflits intérieurs dans les communautés en Yeshua, car il est vrai que l’alimentation de notre prochain peut nous frustrer quand elle n’est pas la même que nous. Cependant, nous constatons tout comme Daniel le faisait que se nourrir uniquement de légumes n’est pas interdit, ce sont les intentions du cœur qui comptent. Il faut que ce choix soit une raison pour grandir spirituellement. Tout comme le fait de manger de la viande est un acte non anodin et doit se faire selon les préceptes de Dieu pour ne pas nous faire tomber dans l’amour de la viande au point de ne pas pouvoir s’en passer par désir et non par besoin. Là est comparé celui qui mange de la viande purs et celui qui se refuse à manger de la viande.

Romains Chapitre 14 Verset 14-23

« Je le sais, j’en suis convaincu dans l’Adôn Iéshoua‘, rien n’est impur en soi. Mais si quelqu’un considère impur quoi que ce soit, cela est impur pour lui. Si ton frère est attristé à propos d’une nourriture, tu ne marches plus selon l’amour. Ne pousse donc pas à la perte, par ta nourriture, quelqu’un pour qui le messie est mort. Ne calomniez donc pas votre bien. Le règne d’Elohîms n’est certes pas aliment ou boisson, mais justice, paix et joie dans le souffle sacré. Oui, qui sert ainsi le messie sera agréé par Elohîms et approuvé par les hommes. Recherchons donc ce qui est pacifiant et constructif, les uns pour les autres. Pour une nourriture, ne détruis pas l’œuvre d’Elohîms. Tout est pur, mais c’est mal pour l’homme de manger, un butoir au travers. C’est bien de ne pas manger de viande, de ne pas boire de vin, et de t’abstenir de ce qui fait buter ton frère. Toi, ton adhérence, garde-le pour toi seul en face d’Elohîms. En marche, qui fait, sans se juger, ce qu’il approuve. Mais qui doute, s’il mange, est condamné, parce que cela ne vient pas de l’adhérence. Tout ce qui n’est pas de l’adhérence est faute. »

Nous savons comment Paul, érudit par ses explications peut à notre ère être incompris dans ses enseignements. Il faut rappeler qu’à cette époques, ( certains livres apocryphes expliquent en détails les sectes de cette ère) qu’il y avait des juifs convertis en Yeshua qui dénaturait l’enseignement d’Elohim en interdisant les convertis à manger tous aliment y compris pain et légumes partout ailleurs si cela n’était pas laver d’une manière, cuit d’une manière, ect…De ce fait Paul parle bel et bien de ces différentes fausses doctrines qui voulaient entacher l’enseignement de Yeshua et la paix qui s’y trouve. Nous ne devons pas attrister notre prochain s’il ne ressent pas la conviction en son cœur de manger comme nous. Le salut n’est pas dans l’alimentation, l’alimentation se trouve sur le chemin de la sanctification, car nous devons à travers cette humilité de ventre et ce contrôle de ventre progresser dans la foi et non tomber dans les excès du ventre par des désirs animaux comme celui de consommer du sang comme eux ou ne pas la cuire comme eux. Tout est pur ? Alors beaucoup aime le dire. Cependant si tout est pur alors pourquoi ne mange-tout pas de muguet comme soupe ? Car tu sais qu’elle est un poison. Considéré comme dangereux uniquement ce que nous voyons n’est pas un comportement différent des païens. Eux aussi voit le danger du visible.

2 Corinthiens Chapitre 7 Verset 1

« Détenant donc de telles promesses, aimés, purifions-nous de toute souillure de la chair et du souffle, en perfectionnant la consécration dans le frémissement d’Elohîms. » Perfectionner c’est rendre meilleur et nous devons marcher pour devenir meilleur grâce à Yeshua donc rejeter les choses que Dieu trouve abominable à l’extérieur de notre vie, de notre corps, de notre estomac.

Galates Chapitre 5 Verset 16-25

« Oui, je le dis: marchez dans le souffle, et vous n’accomplirez d’aucune manière le désir de la chair. Oui, la chair désire contre le souffle, et le souffle contre la chair; oui, ils sont adversaires l’un de l’autre, en sorte que vous ne faites pas ce que vous voudriez. Mais si vous êtes conduits par le souffle, vous n’êtes pas sous la tora. Or, les œuvres de la chair sont manifestes: puterie, impureté, débauche, idolâtrie, sorcellerie, haines, discorde, jalousie, emportements, rivalités, divisions, factions, envies, beuveries, orgies, et ce qui leur est semblable. Je vous le prédis comme je l’ai déjà prédit: ceux qui pratiquent cela n’hériteront pas du royaume d’Elohîms. Mais le fruit du souffle est l’amour, le chérissement, la paix, la patience, l’obligeance, la bonté, l’adhérence, l’humilité, la maîtrise de soi; ce contre quoi la tora n’est pas. Ceux du messie Iéshoua‘ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs. Si nous vivons par le souffle, marchons aussi selon le souffle. »

Lorsque nous avons pour désir de manger de la viande sans se soucier du fait qu’elle est été bien vidé de son sang et séparer de la graisse, nous agissons comme un prédateur qui n’a pour désir que celle de satisfaire sa pulsion de dévorer sa proie. Il n’y aucune maitrise de soi dans ce genre de comportement, car nous sommes impatients et orgueilleux. Lorsque nous ne prenons pas le temps de choisir les viandes que nous pouvons consommer et choisissons alors la facilité qui est celle de manger comme tout le monde par flemmardise, c’est un manque de discipline et de persévérance. C’est à ce moment là que nous pouvons nous demander « Est-ce moi qui contrôle mon ventre ou lui qui me contrôle »  « Suis-je entrain d’agir comme un fils de Dieu ou comme un animal ? »

Ephésiens Chapitre 4 Verset 17-25

« Ceci donc, je le dis et l’atteste en l’Adôn, jamais plus ne marchez comme les goîm marchent, dans la vanité de leur esprit. Ils sont enténébrés dans leur pensée, étant étrangers à la vie d’Elohîms, à cause de l’ignorance, celle qui est en eux, à cause de la dureté de leur cœur. Ayant cessé d’être vigilants, ils s’adonnent aux désirs, aux œuvres de l’impureté, tout en cupidité. Mais vous, vous n’avez pas appris ainsi le messie, si du moins vous l’avez entendu et si vous avez été instruits en lui de ce qui est la vérité en Iéshoua‘: rejeter loin de vous l’ancienne conduite du vieil homme, corrompu en désirs de fraude, pour être rénovés au souffle de votre esprit et revêtir le nouvel homme, créé selon Elohîms dans la justice et la consécration à la vérité. Ainsi, débarrassés du mensonge, dites la vérité chacun à son compagnon, parce que nous sommes membres les uns des autres. »

Nous devons bel et bien changer, et mettre dans nos prières le désir de nous aligner à la volonté de notre maitre Yeshua selon les ordonnances du Père. Car en Yeshua se trouve le Père, le fils et le Saint Esprit. Les œuvres de l’impuretés ne sont pas seulement la fornication, la colère, l’ivresse ect… Notre alimentation doit être à l’image de notre Dieu très saint, car il sait et nous sommes saints dans le nom glorieux de Yeshua. N’entravons pas le travail que produit le Saint Esprit en nous par une alimentation qui transgressent ses ordonnances. Cessons de frauder dans nos frigos, dans nos poêles, dans nos fourneaux et dans nos cadis.

Apocalypse Chapitre 16 Verset 4-6

« Le troisième verse sa coupe sur les fleuves et les sources d’eaux, et c’est du sang. J’entends le messager des eaux. Il dit : Toi, le juste, l’Étant et l’Était, le sacré, parce que tu les juges, parce qu’ils ont versé le sang des consacrés et des inspirés, tu leur donnes du sang à boire, et ils le valent. » Boire du sang est une punition dans l’apocalypse car si nous consommons du sang nous serons étouffés dans ce même sang que nous aurons pris plaisir à boire non par ignorance mais par manque de persévérance.

Conclusion de ces trois parties, qui traitaient des versets abordant l’alimentation. Le sang est à proscrire de notre alimentation. Le sang a en lui une énergie vitale qui spirituellement peut entraver notre progression spirituelle tout comme la consommation d’animaux impurs qui sont impurs du fait de défauts qui leurs sont propre.

Exemple : le chien est d’une arrogance grandissante, le lapin est un fornicateur, Le cheval est d’un orgueil immense …. Ce qui se produit lorsque nous consommons un animal impur c’est que sa tare pénètre en nous et se rajoute à nos faiblesses d’origines. Lors de la partie 4 et 5 je vous expliquerai en détails l’aspect médical mais aussi l’aspect surnaturelle du sang dans notre corps et vie spirituelle.

Soyez accompagné par le Saint Esprit dans ce combat contre l’ignorance et l’aveuglement.

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :